Conseils pour bien nourrir son cheval en hiver

Avec l’arrivée du froid, du gel et parfois de la neige, l’hiver apporte son lot de contraintes.
Côté nutrition, baisse des températures et absence d’herbe impliquent d’adapter la ration, et plus particulièrement celle des chevaux vivant au pré afin qu’ils puissent conserver un bon état corporel et traverser l’hiver en bonne santé.

 

 

A QUEL MOMENT DOIT-ON PASSER SUR LA RATION D'HIVER ?

 

Ce n’est qu’en-dessous de 0°C que la thermorégulation affecte significativement les besoins caloriques du cheval. Entre 0 et -10 °C, un cheval au pré consomme jusqu’à 10 % d’énergie en plus pour lutter contre le froid.

Au box, ce chiffre est minimisé surtout si le cheval est couvert.

 

 

Dès le milieu de l’automne, l’herbe se raréfie, perd de sa valeur nutritive et laisse peu à peu la place à des pâtures « grillées » par le froid.

Pour les chevaux dont c’est la principale source d’alimentation il convient de leur fournir à la place un fourrage de bonne qualité type foin de prairie ou tout autre fourrage conservé (foin de luzerne, enrubannages, …), ainsi qu'un concentré de façon à compenser l'herbe mais également les besoins supplémentaires liés au froid.

 

 

CRITERES A PRENDRE EN COMPTE POUR ELABORER LA RATION D'HIVER : 

 

  • Nombre de chevaux vivant dans le même pré et nombre de repas / jour : Si vous avez plusieurs chevaux dans un même parc et que vous n’avez la possibilité de venir qu’une fois par jour, optez pour la mise à disposition d’une balle de foin à volonté (1 pour 4-5 chevaux en moyenne pour éviter la compétition pour l’accès à la nourriture) et d'un repas d'un aliment. Si l'aliment est distribué en un seul repas, veuillez à ne pas dépasser 4 à 5 litres (soit 2 à 2,5 kg). Plutôt que d'augmenter les quantités, préférez un aliment plus riche en énergie avec un niveau de matières grasses autour de 4 à 5 % (vieux chevaux, manque d'état corporel). En effet le cheval est doté d'un estomac de petite capacité et valorise mal les grosses quantités ingérées en une seule fois.

 

 

  • Mise à disposition d’abris et/ou de couvertures: Un cheval couvert ou avec un abri bien orienté dépensera moins d’énergie pour lutter contre le froid.

 

  • Etat corporel avant hiver : Mieux vaut aborder l’hiver avec une légère surcharge pondérale due aux réserves faites avec la bonne herbe de printemps qu’avec un cheval en manque d’état. Dans ce dernier cas il conviendra de complémenter avec un concentré du commerce pour lui permettre de reconstituer ses réserves adipeuses et mieux résister aux intempéries.

 

  • Variation d’activité : Cela vaut aussi bien pour les chevaux au box qu’au pré. Pensez à tenir compte de la variation de travail dans l’élaboration de votre ration. L’hiver est souvent synonyme de « période de repos » ou de ralentissement du travail. Ne montez pas la ration de votre cheval en raison du froid si, pendant la même période, vous levez le pied sur l’intensité et la fréquence des sorties.

 

  • Type de fourrages disponibles : Un foin de prairie peut être distribué en libre service alors qu’un foin de luzerne ou un enrubanné devra être rationné par cheval et par jour.

 

 

ALIMENTATION EN HIVER DU CHEVAL AU BOX : 

 

Au box, l'alimentation du cheval est surtout conditionnée par le ralentissement d’activité physique lié aux intempéries ou à l’arrêt des compétitions. 

 

Il convient donc d’ajuster les quantités distribuées au volume et à l’intensité de travail. Vous pouvez également opter pour un aliment moins énergétique en période hivernale, mais veillez à ce que sa composition minérale et vitaminique soit de bonne qualité.

 

Privilégiez en cette période la distribution de fourrages de bonne qualité et en quantité suffisante. Surveillez également l’abreuvement. Lorsque l’eau est trop froide certains chevaux ont tendance à réduire leur consommation d’eau, ce qui peut avoir pour conséquence de ralentir le transit et d’augmenter le risque de coliques.

 

Lorsque le thermomètre affiche des températures négatives, adaptez simplement l’épaisseur de la couverture pour le prémunir du froid.

 

CONSEILS POUR ETABLIR VOTRE RATION EN HIVER : 

 

  • Part concentrés / Fourrages : Les fourrages doivent couvrir les besoins d’entretien et les concentrés toutes autres dépenses supplémentaires comme le travail, la croissance, la fin de gestation/ début de lactation ou la remise en état.

         Les fourrages doivent représenter 60 à 100 % de la ration (7 à 12 kg pour un cheval de 500 kg) et les concentrés 10 à 40 % selon

         les besoins (1 à 5 kg pour un cheval de 500 kg). 

 

  • Une journée de pâturage d’herbe de printemps EQUIVAUT A 9 -10 kg de foin de prairie OU  7-8 kg de fourrages + 1 à 1.5 kg de concentrés.

 

  • On peut considérer qu’une herbe de printemps est 10% plus riche qu’une herbe d’automne.

 

  • Température <0°C (cheval au pré sans couverture) = +1 kg de foin ou 0.5 kg de concentrés (pour un cheval de 500 kg).

 

  • L’eau est un élément indispensable, pensez à vérifier matin et soir que le libre accès à un point d’eau est possible, surtout en période de gel où il est souvent nécessaire de briser la glace ou de couper certaines canalisations. Laissez également des blocs de sel en libre service.

 

SYSTEME D POUR TROISIEME AGE EQUIN !

 

Les pertes de poids les plus marquées sur les vieux chevaux sont souvent liées à un problème de dentition. Au printemps, l’herbe riche et tendre leur permet de couvrir leurs besoins en énergie mais l’hiver, le passage aux fourrages secs est souvent problématique car ils ont plus de difficultés à les mastiquer.

 

Vous retrouverez sans doute des « boulettes » de foin à proximité du point d’alimentation. N’hésitez pas à remplacer une partie du foin par des aliments fibreux ou des concentrés (si possible affichant 4 à 5 % de matières grasses). Dans les cas les plus extrêmes, distribuez les aliments sous forme de « soupes » en mettant autant d’eau que de concentrés. L’utilisation d’un mash ou d’un floconné est alors recommandé pour éviter l’effet pâteux.

 

PREVENIR PLUTOT QUE GUERIR !

 

L’hiver est souvent synonyme de « coups de froid », toux, passage de grippe ou autre virus.

 

Pour passer à travers, misez sur l’immunité dès le début de l’automne !

 

Pour les chevaux au pré peu ou pas complémentés en aliment, la mise à disposition de blocs minéraux enrichis en vitamines peut être une solution pour rééquilibrer les carences de l’herbe et des fourrages.

 

Pour les chevaux au box, une cure d’antioxydants (cocktail de vitamines C, E et d’oligo-éléments) en entrée et sortie d’hiver renforcera ses défenses immunitaires.

 

Cette démarche est également recommandée pour les poulains sevrés, souvent en proie à diverses affections durant leur premier hiver.

 

QUEL ALIMENT CHOISIR : 

 

Rations
Activité et logement       Foins de prairie Aliment

Au box

3 h de travail/semaine

7-8 kg 2 à 4 kg CARE ACTIVITY
Au pré sans couverture
Sans activité
Etat corporel suffisant
A volonté

KUP PATUR 

Bloc à croquer à laisser en libre service

Au pré sans couverture

1 à 2 heures de travail/semaine

Etat corporel suffisant

A volonté 1 à 3 kg CARE ACTIVITY
Au pré sans couverture
Sans activité
Etat corporel insuffisant
A volonté 1 à 2 kgCARE ACTIVITY
Vieux cheval A volonté (+ CARE FIBRE si problèmes de dents) 1 à 3 kg TAKE CARE
Poulain sevré A volonté 2 à 3 kg START UP
Poulinière fin de gestation A volonté 1 à 3 kg CARE ACTIVITY puis 3 à 4 kg FUTURITY 2 mois avant mise bas
Poulains 1 à 3 ans A volonté 2 à 3 kg FUTURITY

 

 

CURE MINERALE :

 

Type de chevaux Dose/jour Durée

CHEVAUX ADULTES

Sans activité

Avec activité

Libre service pré/box

HULTRAMIN POWER

50 g/jour

70 g/jour

AIR KUP à volonté

30 jours en début et fin d'hiver

ELEVAGE

Juments / Etalons

Poulains sevrés

HULTRAMIN STUD

50 g/jour

30 g/jour

30 jours en début et fin d'hiver

 

Les quantités de concentrés sont données à titre indicatif.

Ces valeurs peuvent varier en fonction de la taille, de l’activité, de la note d’état ou encore de la race de votre cheval.
N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre technicien.

 

 

 

Article mis en ligne le 30/12/2015.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.

Newsletter

si vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés

Contact

Rejoignez-nous
Bernard Nutrition équine