Alimentation et préparation du cheval de Horse Ball : comment gérer la saison ?

 

Le horse ball est l’une des rares disciplines équestres qui se pratique en équipe. Les matchs se jouent entre deux équipes de quatre joueurs sur deux périodes de 10 minutes. Les différentes catégories; jeunes, club, féminine, mixte et Elite de chaque région se rencontrent tout au long de la saison. A l’issu de l’ensemble des matchs, les résultats définissent des poules de niveau (1, 2, 3 …) pour les championnats de France.

La région Rhône-Alpes fait partie des régions actives voire précurseurs du Horse Ball en France.

 

 

Concernant les méthodes d’entrainement et les contraintes de préparation physique, nous avons recueilli les témoignages de deux structures très impliquées dans le horse ball en Rhône-Alpes : la Ferme de la Dame Blanche (Chaponost Horse Ball) entrainée par Lionel Bas, et le CE de Roosevelt (Décine Horse Ball), dirigée par Sylvie Ducerf et Anne Baiilot et entrainée par Michel Colas, Jean-Philippe Berthon et Claire la seconde monitrice de l’établissement.

 

Pour Anne Baillot et comme pour Lionel Bas, la priorité est de gérer l’état de forme et de santé des chevaux et pour parvenir à bien gérer la carrière d’un cheval, tout deux s’accordent à dire que l’équation entrainement / alimentation est essentielle. Au CE de Roosevelt les cavaliers bénéficient d’un entrainement par semaine. Les chevaux quant à eux, peuvent faire parti de plusieurs équipes, ce qui multiplie alors le nombre d’entrainement. 90 % de la cavalerie Horse Balle est constitué de chevaux de club. «  Nous orientons les cours de la semaine en fonction du programme du week-end en plus du cours du soir ils ont 2 à 3 séances de marcheur ou longe le matin », précise Anne Baillot. « Nous les limitons à 2 matchs par mois. Après chaque week-end de matchs, trotting ou détente en liberté favorisent la récupération. En ce qui concerne Lionel Bas, même problématique. Les chevaux  de horse ball peuvent concourir en parallèle sur le circuit CSO ou endurance. « Ils ne participent par à plus de 2 championnats dfférents », nous indiquent Lionel Bas, « mais cela leur demande des efforts dignes d’un athlète de haut niveau d’où un suivi tout particulier apporté à l’alimentation ». Pour Lionel et Michel Colas, les qualités attendues d’un cheval de horse ball sont l’équilibre, le moteur et la direction. Ces atouts nécessitent des heures de dressage et un entrainement de fond, « c’est pour cela que les chevaux de club sont bien adaptés. Ils tendent même à mieux tenir les matchs que les chevaux de propriétaire » affirme Michel Colas.

 

A Chaponost et à Décines, pour des raisons logistique,l’aliment distribué est le même pour tous les chevaux qu’elle que soit la discipline dans laquelle ils évoluent. L’emploi d’aliment fibreux ou de matières grasses permettent d’ajuster les rations de chevaux plus difficiles à entretenir comme certains pur-sang plus délicat à soigner. Deux mois avant les championnats, les deux responsables appliquent le programme nutritionnel « préparation aux championnats(voir encadré ci-contre). Ce programme sur 2 mois se compose de 3 produits aux objectifs bien distincts et appliqués à des phases spécifiques. Anne Baillot utilise ce programme depuis deux ans : « ce que j’apprécie, c’est qu’il n’y a pas de baisse de régime lors des championnats grâce en partie à une récupération plus rapide après un match ». Michel Colas qui entraine une partie des chevaux témoigne également d’une meilleure résistance à l’effort. Selon Lionel Bas, utilisateur du programme depuis 3 ans, cela  permet d’avoir une alimentation vraiment adaptée aux chevaux athlètes sans avoir à changer d’aliment l’ensemble de l’écuire. Plus les chevaux montent en niveau plus les soins sont individualisés pour gagner de la résistance, de l’état et de l’endurance. Selon lui les chevaux se comportent mieux sur les championnats depuis qu’il suit le programme.

 

Palmarès 2011 : 4 podium aux Championnats de France pour Décine Horse Ball (1ère place en Cadet N5, 2ème en Cadet N2, 2ème en Amateur féminine N3 et 3ème en Club N3). 3 podium pour Chaponost Horse Ball (1er en Benjamin N3 (équipe mixte avec Chambéry), 3ème en Cadet Elite, 3ème en Minime N2 (mixte avec Eyzin Pinet) et une équipe d’amateur Elite en pleine ascension.

Article mis en ligne le 19/10/2011.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.

Newsletter

si vous souhaitez recevoir toutes les nouveautés

Contact

Rejoignez-nous
Bernard Nutrition équine